Nos 3 conseils pour partir à la plage en mode responsable


Ça y est, le jour J est arrivé, la voiture est chargée, votre valise est miraculeusement fermée et vos enfants sont prêts : en route pour les vacances d’été ! 

Vous vous réjouissez déjà des étendues de sable, des baignades dans la mer et des coquillage d’été, mais vous souhaitez aussi protéger cet environnement que vous appréciez tant. Et vous ne seriez pas les seuls car, selon une étude réalisée en 2018 par la plateforme Booking.com, 54% des voyageurs interrogés déclaraient avoir été confrontés à l’impact polluant du tourisme et voulaient voyager de façon plus éco-responsable. 

Alors c’est parti, avec l’équipe de Pépites, nous vous donnons quelques conseils pour profitez de vos vacances d’été en mode éthique !

 

         1. Plages et ports labellisés

      Nous vous avons déjà parlé dans un article précédent des gîtes et lieux de séjour labellisés permettant de vous accueillir de façon plus respectueuse de l’environnement. N’hésitez pas à vous y reporter car ces labels (station verte, Clef verte et gîtes Panda) sont aussi valables pour les vacances au littoral. 

      On peut toutefois ajouter à cette liste le label Pavillon bleu, spécialement conçu pour les stations balnéaire et les ports de plaisance. 

      Créé en 1985 par l’association Terragir, ce label récompense les ports de plaisance et les communes balnéaires engagées pour un tourisme durable et responsable dans plus de 45 pays dans le monde.

      Concrètement, ces lieux mettent en place, par exemple, des aménagements spéciaux des plages et des lieux de baignade pour favoriser la cohabitation entre touristes et la faune et la flore locales, des actions de sensibilisation du grand public, des informations sur la qualité de l’eau de baignade ou encore des dispositifs de récupération des eaux usées des bateaux.

      Pour tout votre confort, vous pourrez retrouver ici la liste des plages labellisées et la liste des ports de plaisance labellisés.

       

             2. Choisir des activités moins polluantes

      Une fois arrivé(e)(s) dans votre lieu de villégiature éco-responsable, vous pouvez encore agir. De plus en plus de communes, surtout si elles sont engagées dans une démarche durable, proposent des activités en faveur de l’environnement.

      Promenades découverte, ateliers de sensibilisation pourront ainsi vous être proposés. Mais vous pouvez également profiter seuls des plaisirs du lieu. De multiples endroits sont équipés de voies réservées aux mobilités douces (vélo, rollers, poussette, piétons…). Inspirez-vous des multiples voies vertes existantes pour trouver l’itinéraire qui vous convient !

      Et bien entendu, n’oubliez pas de respecter la nature lors de vos sorties : restez sur les itinéraires balisés, ne coupez pas les plantes et ne ramenez pas de coraux en souvenir. 


             3. Consommer local

          Même si vous êtes loin de chez vous et que vous ne connaissez pas très bien le lieu de vacances où vous vous rendez, vous pouvez vous renseigner. Il existe probablement un marché local avec des produits de saison et de producteurs locaux. En plus, l’été regorge des fruits et de légumes que vous pourrez déguster avec plaisir lors de vos piques-niques au coucher du soleil !

          Pour vous aider, certains sites mettent à disposition une liste de tous les marchés de France qui vous permettra de trouver le plus prêt de chez vous le jour où vous voulez. 

          Et n’oubliez pas de craquer pour le restaurant du port qui se fournit auprès des producteurs et des pêcheurs de la région ;)

          ----

          Ca y est, vous voilà encore plus prêt(e)(s) qu’avant de lire cet article pour partir en vacances à la mer sereinement, éthiquement et en vous faisant vraiment plaisir !

          Bien entendu, n’oubliez vos accessoires essentiels (parasol, serviettes de bain) et votre cabas Manegane pour ranger tout cela. 


          Bonnes vacances !

           

          Vacances éhique à la plage Pépites

          Laissez un commentaire


          Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés